Navigation – Plan du site
Articles de varia

Réglementation vs conscience du risque dans le processus de gestion individuelle du risque inondation

Regulations versus awareness of hazards in the process of an individual's management of flood risks
Stéphanie Defossez
p. 281-290

Résumés

Suite à un évènement grave, la demande sécuritaire resurgit. Les sinistrés marqués par l’évènement attendent des propositions de protection de la part des politiques publiques, mais tentent parfois également de répondre de manière individuelle au danger. Dans l’Aude, le PPR a été appliqué par anticipation en 2003 et approuvé 5 ans plus tard en 2008. En 1999, le territoire subit des inondations catastrophiques causant des dommages matériels et des pertes humaines. Nous avons cherché à savoir ce qui, de la réglementation ou du vécu et plus globalement de la connaissance et de la conscience du risque, influençait les populations à prendre des mesures individuelles de protection. La réglementation vécue comme une contrainte est supplantée par une conscience et une expérience du risque.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Quid de l’efficacité de la prévention des risques
Du diagnostic à l’évaluation de la gestion du risque
Pour une évaluation de l’efficacité des mesures de réduction de vulnérabilité
Part naturelle et responsabilité anthropique des conséquences des inondations : le cas des basses plaines de l’Aude
La réglementation supplantée par la conscience du risque
Les mesures de réduction de la vulnérabilité des Plans de Prévention des Risques vs vécu et conscience du risque
L’expérience de l’inondation facteur de gestion individuelle
L’outil réglementaire : une contrainte plus qu’une incitation à la gestion individuelle
Le contexte socio-économique prévaut sur la réglementation
Conclusion

Aperçu du début du texte

Introduction

La gestion du risque se segmente classiquement entre protection, prévision et prévention. En France, les mesures de protection ont longtemps dominé les projets de lutte contre les inondations. Cependant, depuis une vingtaine d’années la notion de prévention émerge dans une volonté de gestion globalisée du risque. Le terme regroupe différents outils et mesures, de l’information préventive à la réglementation d’usage des sols, et répond à des logiques institutionnelles mais également socioculturelles. Parmi ces mesures, la réduction de la vulnérabilité apparaît comme la mesure phare permettant de réduire tant les conséquences matérielles que les pertes humaines. La prévention, a contrario de la protection et de la prévision qui nécessitent des moyens techniques et financiers, reste accessible aux populations exposées sans que celles-ci aient à « s’appuyer » sur les institutions. En effet, dans le cadre de la prévention les populations ne sont pas dépendantes de la prise de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Defossez, « Réglementation vs conscience du risque dans le processus de gestion individuelle du risque inondation », Géocarrefour, Vol. 86/3-4 | 2011, 281-290.

Référence électronique

Stéphanie Defossez, « Réglementation vs conscience du risque dans le processus de gestion individuelle du risque inondation », Géocarrefour [En ligne], Vol. 86/3-4 | 2011, mis en ligne le 20 décembre 2014, consulté le 22 décembre 2014. URL : http://geocarrefour.revues.org/8499 ; DOI : 10.4000/geocarrefour.8499

Haut de page

Auteur

Stéphanie Defossez

UMR GRED, 911, avenue Agropolis BP 64501 34394 Montpellier cedex 5 stephanie_defossez@hotmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page