Navigation – Plan du site
Articles

La Revue Géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, de 1930 au début des années 1970

The Revue Géographique des Pyrénéés et du Sud-Ouest : from 1930 to the beginning of the 1970s
Robert Marconis

Résumés

L’article retrace l’histoire intellectuelle et humaine de la RGPSO, depuis sa création par la grand géographe toulousain Daniel Faucher, qui en fut l’animateur jusqu’aux années 1950. Il y défendit et propagea une géographie active et moderne, ancrée dans les réalités et les acteurs de son environnement régional. Les articles de ses nombreux élèves et disciples nourrirent la Revue d’études régionales et pyrénéennes nombreuses, surtout physiques. La Revue fut aussi un organe de diffusion d’informations et de bibliographie soucieux d’efficacité. Dès le début des années 1960 la RGPSO poursuivant une œuvre désormais plus collégiale, agrandit ses perspectives au monde ibérique dans les années 1970 et à des thématiques géographiques dilatées depuis lors. Fidèle à l’héritage de son fondateur, elle demeure soucieuse de rendre compte de façon ouverte des interrogations et développements d’une géographie moderne et en évolution constante.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Daniel Faucher, géographe et citoyen
Une revue « pour faire connaître de façon scientifique les Pyrénées et le Sud-Ouest »
A partir des années 1950, continuité…
… et changements
Conclusion

Aperçu du début du texte

La Revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest (RGPSO) fut d’abord l’œuvre d’un homme exceptionnel, le géographe Daniel Faucher (1882-1970), qui en assura la direction depuis sa création, en 1930, jusqu’en 1964. Bien qu’il s’en soit défendu, elle porte témoignage du travail pionnier de celui qui fut considéré comme un grand maître, à qui l’on doit la naissance et le développement d’une « école toulousaine de géographie », d’obédience vidalienne. Mais si D. Faucher fit toujours référence au père fondateur de l’Ecole française de géographie, dont il n’avait pas été l’élève, il n’en fut pas prisonnier, manifestant très tôt une grande autonomie dans son enseignement et dans les travaux de recherche qu’il poursuivit, dirigea ou inspira, bien au-delà de ses 80 ans. Un anniversaire célébré avec éclat par ses élèves, ses collègues de toutes disciplines, les représentants de l’Etat et des collectivités locales qu’il avait convaincus de l’intérêt d’une « géographie active » au service de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Robert Marconis, « La Revue Géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, de 1930 au début des années 1970  », Géocarrefour [En ligne], Vol. 86/3-4 | 2011, mis en ligne le 20 décembre 2014, consulté le 28 novembre 2014. URL : http://geocarrefour.revues.org/8398 ; DOI : 10.4000/geocarrefour.8398

Haut de page

Auteur

Robert Marconis

Professeur émérite, Université de Toulouse II – Le Mirail, Département de Géographie & Aménagement, Centre interdisciplinaire d’études urbaines (LISST-CIEU, UMR 5193) marconis@univ-tlse2.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page