Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Rivers in History. Perspectives on Waterways in Europe and North America

Stéphane Frioux
Référence(s) :

Mauch C., Zeller T. (éd.), 2008, Rivers in History. Perspectives on Waterways in Europe and North America, Pittsburgh, University of Pittsburgh Press, 229 p.

Texte intégral

1Si la recherche géographique sur les fleuves est bien vivante, dynamisée en France par les travaux de Jacques Bethemont et Jean-Paul Bravard et de leurs élèves, l’histoire des rapports entre les sociétés et les fleuves est un domaine encore insuffisamment travaillé au niveau international. L’histoire environnementale vient offrir une nouvelle approche au récit historique des relations entre les sociétés et leurs cours d’eau, approche nourrie par les apports de la géographie et des problèmes de notre temps : il serait ainsi difficile de reprocher à L. Febvre et A. Demangeon leur absence de souci environnemental lorsqu’ils célèbrent le Rhin et en font un moteur de circulation des hommes, des idées, des marchandises, un vecteur d’unification bien plus qu’une frontière naturelle. Nous étions dans l’entre-deux-guerres et les questions diplomatiques et économiques fournissaient les inquiétudes du temps. Un demi-siècle plus tard, après de nombreuses alertes dans les années 1950-1960 (article de Thomas Lekan), le Rhin fit l’objet d’autres inquiétudes, écologiques cette fois, médiatisées par la catastrophe de l’incendie de l’entrepôt Sandoz, en 1986. Confrontés aux problèmes de pluies acides et à la crainte d’un dépérissement des forêts, les Allemands furent sensibilisés fortement aux problèmes environnementaux, ce qui fut sans doute un des moteurs de la naissance, précoce par rapport à l’historiographie française, d’une Umweltgeschichte érigeant la pollution en objet d’histoire.

  • 1  - Symptomatique est le fait que l’étude de référence est Mark Cioc, The Rhine : An Eco-Biography, (...)
  • 2  - L’étude de référence dans ce domaine est celle de Donald Worster, Rivers of Empire : Water, Arid (...)

2Cet ouvrage, fruit d’une table ronde organisée par le German Historical Institute de Washington, souligne le dynamisme de la recherche internationale en histoire environnementale : essentiellement germanique et américaine dans le cas présent1, mais la France y est bien représentée, par des contributions d’Isabelle Backouche sur la Seine et Paris et de Jacky Girel sur l’Isère et l’Arc. Après une introduction qui présente et explique les contextes historiographiques différents de part et d’autre de l’Atlantique (les Américains ayant été plutôt marqués par les transferts d’eau dans l’Ouest aride2), se succèdent neuf études de cas qui font varier les pays et les échelles, d’un coin de campagne du Wisconsin à une capitale – Paris –, jusqu’à un bassin (comparaison Mississippi/Volga), ainsi que les angles d’approche : histoire des politiques publiques (comparaison Yorkshire/Ruhr), ou histoire des représentations.

3L’article le plus représentatif à nos yeux des progrès de l’histoire environnementale est celui de Timothy Collins, Edward Muller et Joel Tarr : « Pittsburgh’s Three Rivers. From Industrial Infrastructure to Environmental Asset ». Il vérifie par une soigneuse étude empirique le schéma des trois âges de la relation entre la ville et sa rivière. Après une longue période de sacrifice des affluents de l’Ohio à la sidérurgie, la restauration écologique et esthétique des rivières a servi le programme de « Renaissance » de Pittsburgh, à la recherche d’une nouvelle image après avoir été longtemps perçue comme une « Smoky City ».

4Les grands travaux hydrauliques des années 1930 ne sont pas absents de l’ouvrage, à travers l’étude comparative menée par Dorothy Zeisler-Vralsted sur le Mississippi et la Volga. Malgré des idéologies et des systèmes politiques extrêmement différents, le besoin de moderniser et d’utiliser les fleuves au service du développement économique et industriel national a provoqué les mêmes conséquences. Une autre perspective binationale est apportée par Charles Closman, qui met en regard la politique anglaise de l’eau, à travers le cas du Yorkshire, et la politique allemande dans la Ruhr, entre le milieu du XIXe siècle et les années 1990. Malgré des systèmes politiques loin d’être semblables, on peut repérer certaines périodes et tendances comparables (croissance économique d’après-guerre, tournant environnemental dans les années 1970).

5Enfin, l’article de Steven Hoelscher, bien illustré, nous transporte sur les bords de la Wisconsin River de la fin du XIXe siècle, où un photographe a utilisé ses paysages et les usages disparaissant (flottage du bois) à des fins touristiques. Certains des paysages photographiés ont ensuite disparu à la suite de la construction d’un barrage et son studio a été remplacé à la fin du XXe siècle par un lieu consacré à l’histoire de la rivière. La question de l’esthétique et du tourisme est également abordée par Ute Hasenhörl dans son étude sur la Bavière : les rivières pré-alpines comme l’Isar y ont été peintes par les Romantiques et le mouvement Biedermeier, héritage esthétique perceptible dans l’attachement des conservationnistes à leurs paysages face aux projets énergétiques de l’après-guerre.

  • 3  - Disponible sur internet : www.springer.com

6Au final, si ce livre a sans doute des inconvénients, comme tout ouvrage collectif, il apporte une pierre à l’édifice en plein essor de l’histoire de l’eau, sous-discipline qui vient d’être récemment dotée d’une revue, Water History3 : du côté des historiens, les rivières n’ont pas fini de faire couler beaucoup d’encre.

Haut de page

Notes

1  - Symptomatique est le fait que l’étude de référence est Mark Cioc, The Rhine : An Eco-Biography, 1815-2000, Seattle, University of Washington Press, 2002 qui a remplacé, pour l’histoire du Rhin, Lucien Febvre et Albert Demangeon, Le Rhin, Paris, Armand Colin, 1935

2  - L’étude de référence dans ce domaine est celle de Donald Worster, Rivers of Empire : Water, Aridity and the Growth of the American West, New York, Oxford University Press, 1985.

3  - Disponible sur internet : www.springer.com

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane Frioux, « Rivers in History. Perspectives on Waterways in Europe and North America  », Géocarrefour [En ligne], Vol. 85/3 | 2010, mis en ligne le 03 mars 2011, consulté le 23 août 2017. URL : http://geocarrefour.revues.org/7928

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page