Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Compte rendu de Morphologie urbaine, Géographie, aménagement et architecture de la ville, ALLAIN R., 2004, Paris, A. Colin, coll. U, 254 p.

Bernard Bret

Texte intégral

1Le sous-titre donné par Rémy Allain à sa Morphologie urbaine précise clairement l’objectif visé : il s’agit de comprendre l’architecture de la ville, c’est-à-dire de réfléchir sur la composition urbaine et l’aménagement à partir des paysages urbains. C’est donc logiquement à partir de ces derniers que l’auteur aborde son sujet, examinant ensuite les facteurs explicatifs parmi lesquels les cycles immobiliers jouent un grand rôle. La démarche est ensuite analytique et procède par un effet de zoom, l’échelle de la macroforme introduisant à l’étude du maillage tel qu’il peut apparaître sur un plan, puis à la parcelle, ces éléments prenant tout leur sens avec la description des volumes urbains et des espaces publics. La cohérence d’ensemble étant ainsi établie, les derniers chapitres s’attachent à montrer la dynamique des villes, c’est-à-dire leur verticalisation, leur étalement, leur renouvellement.

2

3Belle réussite que cette grammaire des formes urbaines, pour reprendre une expression de l’auteur qui cherche à fournir au lecteur les outils nécessaires à comprendre les villes, c’est-à-dire, comment les différentes formes prennent sens mutuellement et donnent sens à l’ensemble qu’elles constituent, ensemble qui, évidemment, est beaucoup plus que leur somme. Les villes en tant qu’objets physiques, et comme telles justiciables d’une approche morphologique, constituent des cadres de vie et des lieux de production, d’échanges, de décisions. L’examen de leurs formes n’est donc pas dissociable des réalités sociales qu’elles recouvrent, ni de la fonction urbaine qui recouvrent toutes les autres : l’interaction et l’urbanité. Ce n’est donc pas le moindre mérite de cet ouvrage que d’établir un lien constant entre la forme et le sens, entre ce qui se voit et les mécanismes socio-économiques ainsi exprimés, si possible facilités et parfois ainsi consolidés. C’en est un autre de conduire les présentations et démonstrations avec des croquis très parlants qui font voir la ville parfois mieux que les photographies.

4L’approche paysagère, très bien conduite, s’avère donc fort efficace. S’il fournit de précieuses informations à partir de nombreux exemples, l’auteur donne surtout de quoi réfléchir au fait urbain à partir du point de vue de l’urbaniste et de l’architecte. On ne lui reprochera pas de limiter son analyse au monde développé, car, ainsi délimité, le sujet est déjà vaste. Peut-être eût-il été néanmoins préférable de justifier ce choix. Certes, les villes du Sud sont mentionnées elles aussi, mais plus pour leur appartenance à une aire culturelle ou par le mimétisme dont elles font preuve à l’égard du Nord en matière urbanistique (le passage sur les gratte-ciel est éloquent), que pour leur habitat informel… mentionné dans une allusion de quelques lignes. Par ailleurs, les utopies urbaines ne sont guère analysées, ni dans leur contenu ni dans les rares expérimentations qu’elles ont suscitées, bien que le mot figure dans le titre du second chapitre. Enfin, dernier regret qui vise l’éditeur autant que l’auteur, peut-on espérer d’une grande maison d’édition universitaire qu’une relecture plus attentive des textes corrige les défaillances formelles visiblement provoquées par les manipulations du traitement informatique (mots manquants ou, au contraire, mots répétés, ruptures de construction grammaticale induites par un copier-coller malencontreux, mots attachés les uns aux autres dans certaines légendes). Peut-être ne sont-ce là que des broutilles… Mais, ne serait-il pas souhaitable qu’un ouvrage de morphologie, surtout quand il est d’une très bonne tenue intellectuelle, ne soit pas quelque peu dévalorisé par une forme parfois défaillante ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Bret, « Compte rendu de Morphologie urbaine, Géographie, aménagement et architecture de la ville, ALLAIN R., 2004, Paris, A. Colin, coll. U, 254 p. », Géocarrefour [En ligne], vol. 79/3 | 2004, mis en ligne le 17 décembre 2007, consulté le 30 mars 2017. URL : http://geocarrefour.revues.org/786

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page