Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

DUREAU F., BARBARY O., GOUËSET O., PISSOAT O., (coord), 2004, Villes et sociétés en mutation, Lectures croisées sur la Colombie

Paris, Anthropos, Collection Villes, 370 p.
Brigitte Prost

Texte intégral

1Cet ouvrage pluridisciplinaire est écrit par des spécialistes de l'Amérique Latine français et colombiens géographes, urbanistes, sociologues, anthropologues, démographes, statisticiens. Il est important à plus d'un titre. Par sa forme : 370 pages fouillées, bien documentées, clairement présentées et écrites. Par son thème : l'urbanisation et la métropolisation de la Colombie, analysées en tant que telles mais aussi dans une optique d'ouverture aux autres pays et à la géographie urbaine générale. Par sa problématique et sa méthodologie : il ne s'agit pas tant de lectures qui se croisent d'un chapitre à l'autre que de la mise en commun de savoirs, de méthodes, de résultats qui s'échangent et se combinent au cœur de l'analyse de l'urbanisation colombienne. L'objet du livre est de montrer en quoi la ville est le miroir des changements de la société colombienne et comment elle est produite par cette société, comment les habitants sont des acteurs à part entière de cette production. Les nombreuses sources disponibles sont répertoriées et commentées à la fin du volume (enquêtes démographiques, approche anthropologique, analyses biographiques, analyse de données quantitatives et qualitatives) ; elles sont complétées par une abondante bibliographie.

2Le premier chapitre présente la dynamique récente du réseau urbain colombien et ses logiques essentiellement démographiques et spatiales. Cette analyse de réseau est complétée, au chapitre 3, par une étude intra-urbaine de la dynamique de peuplement de Bogota et Cali. De façon dialectique, le rôle des habitants est vu comme la résultante des logiques résidentielles et des pratiques de mobilité et est modifié par l'évolution des structures métropolitaines. Cette dynamique est à l'origine d'une ségrégation résidentielle et sociale.

3Un des points fondamentaux du livre est ainsi repris, la question de la mobilité, thème central du chapitre 2. La mobilité est pluridimensionnelle, dans l'espace, au niveau des individus et des familles, elle est diverse dans ses formes, en lien avec des ressources de plus en plus mal réparties. Cette mobilité est donc porteuse d'enjeux politiques importants, pour la gestion territoriale par les collectivités locales, pour la prise en compte des inégalités socio-économiques et pour la construction de nouvelles identités sociales, économiques, ethniques…

4La mobilité nous introduit ainsi aux questions traitées dans les trois derniers chapitres. Les pratiques urbaines témoignent d'appartenances socio-raciales et d'une composante proprement raciale, construite sur l'identité afro-colombienne noire, de la ségrégation résidentielle (chapitre 4). L'urbanisation croissante de la population constitue par ailleurs de nouveaux supports au déploiement de la violence (chapitre 5), multiforme en Colombie, de la violence homicide à celle de la pauvreté qui se surimpose à la ségrégation ethnique. La gestion des villes (en particulier de Bogota-chapitre 6) est donc particulièrement difficile tant sont complexes les enjeux sociaux et spatiaux. L'action publique, souvent innovante est encore loin de produire des effets notables, que ce soit dans le contrôle de l'expansion urbaine, l'organisation des services publics ou encore les réformes institutionnelles et démocratiques conduites depuis quelques années.

5La conclusion de J.-P. Lévy revient sur le renouvellement de l'approche ainsi proposée qui souligne les caractéristiques éminemment sociales de la production de l'espace. Dans l'espace urbain où différents processus agissent de façon simultanée, la mobilité spatiale est un élément central de recomposition territoriale et les représentations jouent un rôle important dans le développement des processus socio-spatiaux. L'espace devient à la fois le signifiant des inégalités de la société globale et la composante symbolique des revendications et de l'action urbaine. On a vraiment ici un bel ouvrage collectif et une riche source de réflexion sur les villes de Colombie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Brigitte Prost, « DUREAU F., BARBARY O., GOUËSET O., PISSOAT O., (coord), 2004, Villes et sociétés en mutation, Lectures croisées sur la Colombie », Géocarrefour [En ligne], Vol. 78/4 | 2003, mis en ligne le 21 août 2007, consulté le 26 mars 2017. URL : http://geocarrefour.revues.org/503

Haut de page

Droits d’auteur

© Géocarrefour

Haut de page